Mon-Fri 09.00 - 17.00 +33 (0)4 73 17 72 02

Retrouvez les chercheurs-explorateurs des Nuées Ardentes dans leur éléments, là où vous ne les avez jamais encore vus...dans leurs Laboratoires !

Pourquoi faire du sport ?

L’activité physique régulière, tout au long de la vie, permet de vieillir en bonne santé voire même de gagner des années de vie en bonne santé. L’absence d’exercice physique conduit aux maladies chroniques, diabète, obésité, maladies cardio-vasculaires, et à la plupart des cancers.
Alors s’il vous plaît, bougez, restez le moins possible assis. Trouvez des activités physiques qui vous amusent. S’activer, même un peu, c’est déjà mieux que rien !

Avec Martine Duclos, chef du service de médecine du sport au CHU de Clermont-Ferrand

Les tsunamis sont des phénomènes géologiques extrêmement violents, qui peuvent survenir suite à une éruption volcanique. Grâce à cet équipement de pointe construit au LMV (Laboratoire Magmas et Volcans), des chercheurs de l’UCA parviennent à reproduire ce phénomène en laboratoire. Chaque expérience est filmée avec des caméras à haute vitesse (250 images par seconde), qui permettent d’observer le processus de création de la vague dans ses moindres détails. L’objectif est de déterminer l’influence des différents paramètres dans la génération des tsunamis. A terme, ces expériences permettront de mieux modéliser et anticiper cet aléa volcanique, et ainsi de mieux protéger les populations exposées à ce risque.

Avec Alexis Bougouin (volcanologue, IRD) et Raphaël Paris (Volcanologue, CNRS)

L‘UMR PIAF «Physique et physiologie Intégratives de l’Arbre en environnement Fluctuant» étudie les réponses des plantes, et plus particulièrement des arbres, aux facteurs environnementaux thermique-lumineux, hydrique et mécanique, et leurs conséquences sur la production et la vulnérabilité aux stress abiotiques et biotiques (ravageurs, maladies fongiques). Une attention particulière est portée aux rôles dans le cadre des fluctuations de ces facteurs, qui devraient augmenter avec les changements climatiques.

Avec Catherine Lenne, enseignante-chercheuse au laboratoire PIAF et Eric Badel, chargé de recherche INRAE,